L’Histoire du Barber Shop Quartet

L’Histoire du Barber Shop Quartet


1996 :
Quatre joyeux lurons, chanteurs et musiciens, trouvent l’idée qui allait changer le cours de leurs existences: un quatuor vocal « Barber Shop ». Pendant 6 ans, de répétitions régulières en concerts occasionnels, le Barber Shop Quartet navigue paisiblement en évitant les écueils du travail dans l’urgence (aucune échéance n’est fixée) et de la lassitude (le répertoire est sans cesse renouvelé et de nouvelles pistes explorées).

2000 :
Les choses sérieuses commencent. Le répertoire est prêt. Aux chansons traditionnelles du Barber Shop sont venues se rajouter chansons humoristiques, pastiches et créations, le tout en français. Premiers concerts importants. Le Barber Shop Quartet trouve son public.

2003 : Le tournant.
Les propositions affluent. Festivals, scènes culturelles, le Barber Shop Quartet devient incontoumable dans son département d’origine puis dans sa région. La reconnaissance nationale pointe le bout de son nez.

2004 :
Croissance exponentielle de la formation. Le groupe révise sa géographie française au gré des tournées qui se succèdent. Escapades à l’étranger (Etats-Unis, Maroc, Suisse…) Pendant plusieurs années le Barber Shop Quartet surfe sur la vague du succès. Chaque spectacle est joué des centaines de fois.

2011 : Le choc
Pour des motifs impérieux, deux membres du Barber Shop Quartet quittent la formation. Bertrand, aiguillonné par une vocation humanitaire irrépressible décide de se consacrer aux plus démunis. Il fonde une léproserie en Charente inférieure. Quant à Isabelle, elle cède aux avances d’un milliardaire texan et entreprend avec lui un tour du monde dans son yacht privé. Serait ce la fin du groupe vocal jubilatoire qui a enchanté des générations de spectateurs ?Non, car de nouvelles recrues s’adjoignent au duo fondateur.

2012 :
Début d’année difficile dû à la pusillanimité des professionnels du spectacle et du public dont le sentiment général pourrait se résumer en une phrase : « Ce sera jamais aussi bien qu’avant ». Leurs réserves sont pourtant balayées après les premières sorties du quatuor nouvelle mouture et le Barber Shop Quartet renoue avec le succès populaire et critique.

2022 :
Un nouvel opus voit le jour. Succès immédiat de ce quatrième spectacle.2019 : Tournée nationale triomphale.
Le Barber Shop Quartet joue plus d’un mois à l’Olympia à guichets fermés. Premier disque d’or. Le quatuor est primé dans de nombreux festivals. Meilleur spectacle de l’année, grand prix de l’académie Charles Cros, Trophée Edison etc…

2023 : Début d’une tournée mondiale qui durera 3 ans.
New-York, Mexico, St Pétersbourg, Hong Kong, Hanoï, lstanbul, Oslo, les capitales jalonnent leur périple. Véritable hystérie dans les pays asiatiques, où l’on s’arrache les produits dérivés. Scènes de liesse collective étonnantes. La Barbershopmania s’empare du monde.

2030 :
Epuisés par leur marathon musical, le Barber Shop Quartet décide de s’octroyer une pause d’un an dans leur programme de concerts, pause pendant laquelle ils préparent dans le plus grand secret leur nouveau disque. On parle de Lady Gaga, Paul McCartney, Céline Dion et Frédéric François comme invités surprises. Après plus de 100 millions d’albums vendus, tout laisse à supposer un succès planétaire et sans précédent, pour le nouvel opus de ce groupe culte, icône des années 2000.